vendredi 14 août 2015

Ecrire...



Pour remercier celles et ceux qui me lisent et me réconfortent.

Pour vous dire que je vous lis mais que je n’arrive pas à commenter.
Pourtant, Dame Nature a su être clémente avec pas mal d’entre vous ces dernières semaines. Je suis plus que ravie pour vous les filles.
Mais elle a aussi meurtri bien des cœurs… Qu’est-ce que j’aimerais avoir une baguette magique pour enfin exaucer vos vœux…

Pour dire que malgré tout je ne vais pas si mal. Je ne vais pas super bien, mais je ne vais pas super mal non plus. Je suis dans un entre deux… Un entre deux tentatives. Le moment où la tristesse et la douleur laissent place à l’espoir. Un espoir si petit mais un espoir quand même. Une toute petite lueur dans l’obscurité.

Le prochain transfert se fera surement en octobre.

En attendant, j’avance petit à petit. Je fais mon petit bonhomme de chemin même si je suis encore bien loin d’imaginer ma vie sans enfant et sans grossesse.
J’ai tellement envie/besoin de vivre ce moment (même si à en lire certaines, ce n’est pas rose tous les jours). Je veux être maman.
Etre tata, c’est chouette, être marraine, c’est génial, mais je veux beaucoup plus, je veux mon bébé à moi.

5 ans qu’on attend et espère, j’ai l’impression que cette attente ne prendra jamais fin. 
C’est tellement dur…

Et j’avoue que mon entourage du moment ne m’aide pas à aller mieux.

Une sœur enceinte, qui se plaint continuellement d’être fatiguée. Ok, je sais la grossesse c’est fatiguant, mais j’aimerais tellement moi aussi être fatiguée… 
En bonne frangine que je suis, je lui remonte le moral en lui disant que c’est pour la bonne cause et que d’ici quelques semaines, ça ira mieux.
Une copine qui a une petite puce de 3 mois et ne la supporte pas, se plaint sans cesse d’être fatiguée au point d’en regretter de l’avoir eue. Je sais, la naissance d’un enfant bouleverse ta vie mais quand même… 
En bonne copine que je suis, je lui dis que c’est normal et qu’elle va vite trouver son rythme avec la puce et que d’ici quelques semaines, ce ne sera que du bonheur.
Des collègues qui font des gosses à ne plus savoir quoi faire. Il y’en a même un qui m’a demandé de lui avancer de l’argent (à titre professionnel) pour changer de voiture. Il vient juste de se rendre compte que son 4ème gamin ne rentrerait pas dans la voiture mais n’a pas d’argent pour en changer…Sa femme accouche à la fin de mois.

Je sais bien, chacun ses problèmes, chacun sa conception de la vie, chacun son mode de vie, il ne faut pas juger ni critiquer mais merde à la fin, ça me saoule.

Moi, j’ai énormément d’amour à donner, un mari (presque) parfait, de l’argent (pas plein les poches mais largement ce qu’il faut), un boulot stable, une belle et grande maison et toujours pas de bout ’chou…
 

12 commentaires:

  1. MERCI pour vos nouvelles.
    Certes elles ne sont pas parfaites mais elles annoncent le prochain transfert pour Octobre. En attendant reposez vous bien, Mettez toutes et plus que toutes les chances de votre coté. Réfléchissez à tout...et vous parviendrez à tenir votre BB dans vos bras.

    Quand à votre entourage, (excusez moi) mais vous n'êtes pas aidée!!!
    Pour votre soeur, après l'accouchement, il y aura BB qui pleure et qui l'empêche de dormir ou qui ne veut pas manger et ce sera fatiguant...Tout comme votre copine.
    Quand au collègue, et le problème de voiture, heureusement je suis assise devant l'ordi sinon je crois que je serais tombée par terre. Ca, je n'y aurai jamais pensé et puis après la voiture, il y aura peut être la maison pas assez grande etc etc.

    N'avez vous personne qui vous propose un cinéma, une petite invitation, une tasse de café (même si ça énerve).

    Je vous souhaite une bonne fin d'été.
    Allez à la piscine, au ciné, là il fait frais et évitez les problèmes vous avez votre compte.
    Parfois il faut penser à soi et pour cela devenir égoïste (je sais c'est pas bien mais est ce qu'on pense à vous et que l'on vous soutient ???)
    BON COURAGE!!!
    BISOUS Affectueux.
    ODILE 67.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Odile. Ne vous inquiétez pas. J'ai fort heureusement un mari en or, une belle-mère extra, une supère amie et une collègue qui m'aide comme elle peut.
      J'essaie de mettre toutes les chances de mon côté mais j'avoue que je suis un peu à cours d'idées. Je ne sais pas quoi faire de plus ou de moins.
      Bisous à vous. Je redonnerai des nouvelles très bientôt.

      Supprimer
  2. Courage, courage...
    Il nous en faut ! Bises de soutien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur qu'il en faut un sacré paquet.
      Courage à toi aussi.
      Bisous

      Supprimer
  3. Pleins de pensées pour toi , j'espère que cet fin d'été sera le plus doux et agréable possible en attendant Octobre et LE transfert du bonheur je te le souhaite de tt coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zelda. J'espère moi aussi la vivre ma put*in de belle histoire.
      Gros bisous

      Supprimer
  4. Votre billet me touche ...
    Après 5 ans de PMA et de nombreuses fausses couches alors autant dire autant d'espoir que de de desespoirs, nous avons décidé d'envisager la vie autrement, en y laissant mes rêves et une partie de mon coeur .
    Et puis, voila il y a 6 mois mon petit garçon miracle est née , je ne l'attendais plus evidemment... Et aujourd'hui, je suis capable de dire que tout ce nous avons vécu me donne aujourd'hui la possibilité de me rendre compte chaque jour, chaque heure chaque minute de la chance qu'il soit la ,de ce bonheur, de ce rêve...
    Ce petit mot pour vous dire, qu'il faut y croire, que ces moments tellement durs vont décupler vos moments de bonheur quand ce jour arrivera. Et il arrivera! Je ne vous dis pas courage car vous l'avez déjà mais je vous dis espoir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce témoignage porteu d'espoir.
      Bises

      Supprimer
  5. Courage boupe
    Je sais combien cest difficile je suis a la moitie de ton attente mais ds le meme etat desprit que toi....je compatis pleinement bises lili

    RépondreSupprimer
  6. De tout cœur avec toi !!! Je fais le souhait de tenir cette baguette magique pour à mon tour exaucer ton vœux le plus cher .... On y arrivera ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait chouette d'avoir une baguette magique.
      Bisous.

      Supprimer