dimanche 19 mai 2019

4 ans et demi d'agrément

Demain, nous "fêterons" nos 4 ans et demi d'agrément.
Rien n'a changé. La situation évolue peu.

On nous avait annoncé 6/7 ans d'attente pour un pupille né sous le secret. Mais actuellement, le délai moyen dans notre département est d'environ 5 ans.

Nous devons donc encore faire preuve de patience.

J'ai vraiment envie d'y croire pour cette année, d'autant que deux nouveaux bout'choux vont faire leur apparition dans ma famille. Deux de mes sœurs sont enceintes...

Vendredi, nous revoyons la psychologue pour notre nouvel agrément. Psychologue que nous avons rencontrée il y a deux mois.
Ses questions étaient assez déconcertantes : "Est-ce que vous pensez redemander un agrément dans 5 ans si votre projet n'a pas abouti d'ici là ?" ou encore "Imaginez-vous votre vie sans enfant ? "

Un échangé aux antipodes de celui que nous avions eu en début d'année avec notre assistante sociale.
Nous étions ressortis de son bureau chamboulés, voire bouleversés.

Espérons que ce rendez-vous soit plus enjoué car j'avoue qu'on va finir par se décourager.

En attendant, on continue (quand même) de vouloir y croire.
On s'accroche, on tient bon, mais jusqu'à quand ???

mercredi 27 mars 2019

Les premiers coupons

Ils sont arrivés aujourd'hui.
Je suis ravie et heureuse.
C'est vraiment agréable de penser que nous ne vivons pas cette attente tous seuls.

Merci beaucoup ...
C'est vraiment une bonne idée cette couverture aux 100 vœux, ça donne du baume au cœur.

mardi 19 mars 2019

Bai Jia Bei

J'avais déjà pensé faire une "couverture aux 100 vœux" ou "Bai Jia Bei" mais j'avais rapidement mis ce projet de côté, pensant que j'aurais du mal à "récolter" un nombre suffisant de coupons de tissus. 

Aujourd'hui et après proposition d'une de mes lectrices, je me lance officiellement dans le projet. 
Rien qu'à l'idée de me lancer dans ce projet, cela me réchauffe le coeur et me rapproche un peu plus de notre futur enfant. 

Un Bai Jia Bei est, selon la tradition chinoise, une couverture patchwork confectionnée à partir de 100 morceaux de tissus. La tradition veut que chaque morceau de tissu soit accompagné d'une carte de vœux pour l'enfant. 
Cette couverture sera le symbole de toutes les personnes qui nous ont suivi, qui ont attendu et espéré avec nous notre futur enfant. 

C'est avec un grand plaisir que j'ouvrirai ma boite aux lettres pour y découvrir ces petits bouts de vous, ces petits morceaux de tissus et vos cartes si vous le souhaitez. 

Pour que ce soit plus "facile" à confectionner et si vous désirez participer, merci d'adresser des coupons de tissus carrés (16 x 16cm) et si vous joignez une carte, n'hésitez pas à y accrocher un petit échantillon; ainsi on pourra aisément relier le coupon de tissu à la personne qui nous l'a offert. 

Bien sur, je n'hésiterai pas un seul instant à vous montrer les coupons et les cartes reçus. 

Merci à vous. 

Pour obtenir mon adresse, je vous l'enverrai par mail uniquement. 

Encore merci... 


samedi 2 mars 2019

Se projeter !

Je ne sais pas si c'est trop tôt mais ça y'est nous avons trouvé le prénom de notre futur enfant.

Dans notre boite secrète, il y a maintenant un prénom de garçon et un prénom de fille.
Je m'endors le soir avec ces doux prénoms qui résonnent dans ma tête.

On les a prononcés et écrits des dizaines de fois et il n'y a pas à dire on les adore.

Alors maintenant, ce qu'on aimerait par dessus tout, c'est que l'un de ces deux prénoms "prennent vie".

Et ce midi, pendant le déjeuner, on essayait d'imaginer la façon dont on préviendra notre entourage, les grands-parents bien sûr mais aussi nos amis qui nous soutiennent depuis si longtemps, les cousins et cousines, les tatas et tontons, bref toutes les personnes qui nous sont si chères.

On ne sait pas encore à quel moment on l'annoncera :
- quand on aura reçu le courrier et eu l'ASE au téléphone,
- quand on l'aura rencontré(e) pour la première fois,
- quand on sera tous les 3 réunis à la maison...

Autant de questions que l'on se pose et qui pour le moment restent sans réponse.

Mais que c'est agréable de se projeter et de rêver à ces futurs moments...


vendredi 22 février 2019

Visite de notre assistante sociale

C'était hier et la matinée s'est merveilleusement bien passée.

Nous sommes prêts... Il nous aura fallu 4 ans et 3 mois d'agrément pour entendre cette phrase qui nous a fait tellement de bien...

L'attente touche à sa fin, nous sommes donc à quelques semaines, voire quelques mois du premier jour de notre nouvelle vie.

Bien sur, on ne peut pas savoir quand cela va se produire mais nous devrions bientôt recevoir l'appel tant espéré qui fera de nous des parents.



lundi 24 décembre 2018

Attendre, c'est long !

Le réveillon approche à grands pas. Et pourtant...
Je n'ai pas le cœur à la fête.

C'est trop long d'attendre.
10 ans...

Il y a 10 ans, j'arrêtais ma pilule et comme par magie, un mois après j'étais enceinte...
Il y a 10 ans, je croyais devenir maman...
Il y a 10 ans, j'avais des étoiles pleins les yeux...
Il y a 10 ans, les mots "attente", "patience", "espoir", "doute", "incertitude", "souffrance" n'avaient aucun sens pour moi...
Il y a 10 ans, j'imaginais que c'était le dernier Noël rien que nous deux.

Nous sommes tous les deux et paradoxalement, nous nous sentons seuls.

Certes, être en couple, c'est déjà un immense bonheur et j'ai beaucoup de chance d'avoir mon mari à mes côtés mais cette attente est parfois tellement difficile à vivre.

J'ai le sentiment d'être dans une bulle, comme suspendue au dessus du vide, "dans une temporalité sans limite ni contour bien identifiable".

Le dernier numéro de la revue Accueil intitulé Vivre l'attente définit avec justesse cet état dans lequel nous nous trouvons actuellement.

Nous sommes prêts à devenir parents, prêts à prendre soin d'un enfant, notre enfant, prêts à lui offrir des bases stables et sécurisantes, prêts à l'aider à grandir et à se construire, prêts à accepter qu'il lui faudra peut-être du temps pour nous adopter, pour s'attacher et nous faire confiance.

Mais nous devons encore attendre.

Je vous souhaite à toutes et tous de joyeuses fêtes de fin d'année.
Prenez-soin de vous et de vos proches.

lundi 19 novembre 2018

Le carnet (+ le doudou )

C'est une idée qui m'est venue ce matin.
A partir de demain, jour anniversaire de notre agrément, je vais écrire dans un carnet.
Vous vous demandez peut-être ce que je vais écrire dans ce carnet !

Et bien, chaque jour je vais écrire une petite anecdote sur ce que j'ai vécu, ce qu'il s'est passé. Si c'est plutôt une bonne journée, ce qui m'a plu ou au contraire m'a agacée...

Ce carnet aura pour but de me remémorer ce que je faisais/nous faisions, le jour où notre enfant est né. (Cette phrase est vraiment étrange.)
Et oui, nous ne connaîtrons le jour de sa naissance que 3 mois après l’événement et j'aimerais vraiment pouvoir faire un lien entre le jour de sa naissance et ce que nous avons vécu ce jour-là.

Sinon, après avoir été à un atelier EFA portant sur le thème "Qu'est-ce qui fait famille ? " et après des échanges avec des parents adoptants et des parents qui, comme nous, attendent de l'être, nous nous sommes enfin décidés à acheter le doudou de notre bébé.

Il est fabriqué en France, dans un atelier solidaire, avec des matières premières bios, sans danger pour la santé.
C'est LE doudou. Quand je l'ai vu, j'ai pleuré. Je l'imagine tellement dans les mains de notre enfant.
Il est, pour le moment, rangé dans son petit sachet en tissu, dans l'armoire de la chambre vide.

En espérant qu'il n'y restera pas trop longtemps...